La base de données des produits du bâtiment 30 000 produits - 5 000 fabricants
200 000 mises en relation par an

Newsletters
Naviguer par catégorie
Batiproduit La base de données des produits du bâtiment devis express

Quel chauffage en rénovation ?

Quel est le meilleur chauffage dans le cadre d'une rénovation énergétique ? Comment concilier économies d'énergie et confort thermique ?

Quel chauffage en rénovation ?
Quel chauffage en rénovation ?
Télécharger gratuitement

Une rénovation énergétique a pour but de moderniser l’installation de chauffage d’un bâtiment tout en améliorant le confort thermique fourni et en favorisant les économies d’énergie. Comme dans le cas d’une construction neuve, les options offertes sont nombreuses. Toutefois, toutes les solutions ne se valent pas. Quel est le meilleur chauffage dans le cadre d’une rénovation ? On vous dit tout. 

Chauffage central ou solutions d’appoint ?

Installer un chauffage central en rénovation

Le remplacement d’un système de chauffage central de plus de 20 ans permet d’économiser jusqu’à 30% sur sa facture d’énergie. Mis à part dans les bâtiments neufs passifs ou très basse énergie qui peuvent se contenter de solutions d’appoint, l’installation d’une nouvelle chaudière ou d’une solution alternative comme une pompe à chaleur restera inévitable. Les avantages de ces systèmes sont multiples, en termes de confort thermique. En outre, ils sont en mesure d’assurer à la fois le chauffage du logement et la préparation de l’eau chaude sanitaire.

La plupart du temps, on conservera le circuit de chauffage central existant mais il est également possible d’opter pour des radiateurs basse température ou un plancher chauffant à eau.

Quel mode de diffusion pour le chauffage central ?

Dans le cas où le bâtiment ne disposerait pas encore d’un chauffage central, il faudra alors prévoir l’installation d’un circuit hydraulique. Deux modes de diffusion sont possibles :

·         Les radiateurs à eau : reliés au circuit de chauffage via un réseau de tuyauterie, ils transmettent leur chaleur par rayonnement ou par convection à l’aide de l’eau chauffée par la chaudière 

·         Le plancher chauffant hydraulique : cette solution permet de concilier confort thermique et économies d’énergie (jusqu’à 15%) en diffusant une chaleur homogène par rayonnement. Toutefois, sa mise en œuvre nécessite de gros travaux dans le cadre d’une rénovation, raison pour laquelle on la réserve principalement aux constructions neuves

·         Plafond rayonnant hydraulique : solution innovante, le plafond rayonnant hydraulique peut être plus facilement mis en œuvre qu’un plancher chauffant dans le cadre d’une rénovation dans la mesure où il nécessite de moins lourds travaux. Il est toutefois plus coûteux à l’installation et nécessite une hauteur sous plafond d’au moins 2,40 m. 

En savoir plus

Rénovation énergétique : quel type de chauffage choisir ?

Opter pour une installation de chauffage central avec chaudière

Le choix d’une chaudière dépend principalement de deux critères : la source d’énergie et les technologies employées.

·         Chaudière électrique : leur rendement élevé proche des 100%, leur montée rapide en température et le confort thermique qu’elles apportent restent les trois gros atouts des chaudières électriques. Il ne s’agit cependant pas du système de chauffage le plus économique.

·         Chaudières gaz : à la fois économiques et écologiques dans la mesure où elles emploient une énergie renouvelable, les chaudières bois constituent une solution performante. Elles peuvent être approvisionnées à l’aide de buches ou de pellets. Les modèles à pellets ou granulés offrent toutefois un rendement plus élevé, situé autour des 90% contre 80% pour les chaudières bois bûches. Les chaudières à condensation alimentées par des granulés offrent un rendement supérieur à 100%

·         Chaudière bois : les Chaudières a gaz constituent la solution idéale pour tous les logements reliés à un réseau de gaz de ville. Elles offrent d’excellentes performances et restent moins coûteuses à l’utilisation que les chaudières fioul ou électriques. On préfèrera cependant les modèles pouvant fonctionner au gaz naturel ou au propane aux modèles propane seul. Elles offrent un rendement compris entre 80 et 85% et plus de 100% pour les modèles à condensation.

·         Chaudière fioul : avec un rendement standard de 90% qui grimpe à plus de 110% pour les chaudières fioul à condensation, elles constituent une solution relativement performante

·         Chaudière mixte : ces systèmes permettent d’améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments en combinant deux sources d’énergie différentes. Il existe notamment des chaudières combinant gaz et panneaux solaires où le gaz prend le relais sur le solaire dès la tombée de la nuit ou en hiver, des chaudières fioul et bois intégrant deux foyers distincts ou encore des chaudières bois et énergie solaire qui combinent les deux énergies renouvelables.

La PAC aérothermique ou géothermique

Dispositif thermodynamique, la pompe a chaleur puise les calories contenues dans l’air, l’eau ou la terre pour ensuite les réinjecter au sein du circuit de chauffage. Il existe également des pompes à chaleur réversibles qui permettent de couvrir les besoins en climatisation. Ce mode de chauffage reste surtout adapté aux planchers chauffants et radiateurs basse température. Il existe toutefois des PAC haute température. Une PAC peut être installée en remplacement d’une chaudière, dans le cadre d’une rénovation énergétique, ou en complément. On distingue plusieurs catégories :

·         Pompe à chaleur air eau (aérothermique) : reliée au système de chauffage central, la pompe a chaleur air eau utilise les calories présentes dans l’air qu’elle réinjecte ensuite au sein du circuit de chauffage central, elle assure ainsi le chauffage des pièces et la préparation de l’eau chaude sanitaire.

·         Pompe à chaleur air air (aérothermique) : la pompe à chaleur air air puise les calories présentes dans l’air extérieur pour les réinjecter au sein de l’air intérieur par ventilo convection. Ce système n’est pas éligible au crédit d’impôt.

·         Pompe à chaleur géothermique sol sol, sol eau ou eau eau : ces deux systèmes puisent les calories contenues dans l’air extérieur. La PAC géothermique permet de produire de l’eau chaude sanitaire, de rafraichir les pièces et d’alimenter un circuit de chauffage central lorsqu’elle est combinée avec des radiateurs basse température ou un plancher chauffant. La PAC eau eau puise ses calories au sein de la nappe phréatique ou d’un point d’eau. Elle nécessite de creuser deux forages.

Les panneaux solaires thermiques

Installés sur le toit de la construction, les panneaux solaires thermiques constituent un système de chauffage à la fois économique et écologique. Ils permettent de réaliser jusqu’à 60% d’économies sur sa facture énergétique et ne nécessitent que très peu d’entretien. Deux modes de chauffage sont possibles avec cette solution :

·         Chauffage au sol : le fluide caloporteur est chauffé par les panneaux solaires, il vient ensuite alimenter les tubes du plancher chauffant

·         Circuit de chauffage central par hydro-accumulation : un fluide caloporteur chauffé par les panneaux vient chauffer l’eau d’un réservoir qui va ensuite alimenter le circuit de chauffage central : radiateurs ou plancher chauffant

La plupart du temps, ce type d’installation permet également la production d’eau chaude sanitaire. Il est toutefois recommandé de combiner les panneaux solaires avec une solution de chauffage d’appoint qui viendra prendre le relais en hiver, en particulier dans les zones moins ensoleillées.

Comment réduire sa facture d’énergie ?

Chaudière à condensation

Les chaudières à condensation permettent de réaliser d’importantes économies d’énergie en récupérant la chaleur latente des fumées issues de la combustion avant leur évacuation. La vapeur d’eau va alors permettre de chauffer l’eau de retour des radiateurs sans combustion supplémentaire. Un mode de fonctionnement qui permet de consommer jusqu’à 35% de combustible en moins et d’atteindre un rendement sur PCI allant jusqu’à 111%. Un système à la fois économique et écologique, la combustion complète réduisant l’émission de gaz polluants. En outre, la température des fumées évacuées est nettement inférieure à celle d’une chaudière classique. Cette technologie est réservée aux chaudières à combustion :

·         Chaudière gaz à condensation

·         Chaudière fioul à condensation

·         Chaudière bois à condensation (bûches ou granulés)

Chaudière à micro cogénération

Alimentées par une énergie combustible (gaz, fioul ou bois), les chaudières à micro cogénération prennent à la fois en charge :

·         Le chauffage

·         La production d’eau chaude sanitaire

·         La production d’électricité

Chaudière à condensation, la chaudière à micro-cogénération est également équipée d’un moteur. Le moteur produit de l’énergie mécanique qui entraine un alternateur, de l’électricité est alors produite pour alimenter les appareils électriques du logement tandis que l’énergie thermique issue de la production d’électricité est réinjectée dans le circuit de chauffage. Le surplus d'électricité produit peut éventuellement être revendu à un fournisseur.

Chaudière basse température

Mode de chauffage économique, la chaudière basse température chauffe l’eau à seulement 55°C contre 90°C pour les systèmes traditionnels, elle nécessite donc moins d’énergie. Idéale lorsqu’elle est combinée avec un plancher chauffant, elle peut également être associée à des radiateurs basse température. Elle est alors en mesure d’atteindre un rendement élevé, supérieur à 91% offrant une performance énergétique améliorée de plus de 15%. Elle reste réservée aux appartements et aux petites maisons et nécessite de disposer d’une isolation suffisante.

Thermostat de régulation

Les nouvelles générations de chaudières permettent de réaliser des économies d’énergie substantielles, une fois combinées à un thermostat de régulation. Sans fil ou filaires, ces systèmes intelligents permettent de réguler la température intérieure en intervenant sur la production ou la distribution de chaleur produite de façon à conserver une température constante. Ils peuvent être associés à des robinets thermostatiques placés sur les radiateurs ainsi qu’à une sonde extérieure, permettant d’anticiper les besoins du bâtiment en mesurant les variations de température.

Il existe également des thermostats programmables permettant de réguler la température en fonction de l’heure et du jour. 

Télécharger gratuitement

Assistance recherche

Demandez à nos experts de rechercher les produits pour vous !

Vos coordonnées

Votre besoin

Nous respectons la confidentialité de vos données

En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

accepter les cookies

En savoir plus

TROUVEZ DES FABRICANTS ET DES PRODUITS

Besoin d’aide pour trouver vos produits ?
Faites appel à nos experts !

Déposer votre demande

ENTREZ EN CONTACT AVEC LES PROFESSIONNELS DE LA CONSTRUcTION

Référencez vos produits sur Batiproduits et obtenez, toute l’année, des contacts qualifiés

Demander plus d'information
Extranet Fabricant AIDE contactez-nous

Besoin d’aide ? Contactez-nous au 01 79 06 79 00Du lundi au vendredi de 9h à 18h

Batiproduit La base de données des produits du bâtiment devis express
retour vers le haut